Interview de Joachim Courtin, éducateur sportif à l'ASPTT Laval

Publiée par FSASPTT le 13/02/2013

A quelques jours de la rentrée, Joachim Courtin actuellement éducateur sportif à l'ASPTT Laval nous en dit plus sur l'éveil sportif et sur l'importance du label kidiSPORT.

Comment accompagnez-vous le développement de l'enfant ?

J.C. : Un enfant doit pouvoir tester et découvrir un maximum de sports avant de choisir, afin d'éviter un phénomène de lassitude et de rejet. Entre 3 et 4 ans, ils aiment agir et s'exprimer avec leur corps. Nous leur apprenons donc à se repérer dans l'espace et à exprimer leurs émotions par les gestes. Puis, entre 5 et 6 ans, nous travaillons au développement de leurs capacités physiques de façon ludique.

Avant chaque inscription, est-il important de rencontrer l'enfant ?

J.C. : Oui, nous devons échanger avec lui et lui faire découvrir une ou deux séances. Il est important que l'enfant comprenne qu'à travers le sport, il va développer une notion de plaisir et d'amusement.

La FSASPTT vient de vous attribuer la label kidiSPORT, que cela va-t-il vous apporter ?

J.C. : Une reconnaissance de notre travail et de notre sérieux. C'est une source de confiance, de confort, de qualité et de suivi qui est importante pour des parents qui nous confient leurs jeunes enfants.


Toutes les actualités


Découvrez les labels kidiSPORT® et KIDISPORT +® de la Fédération sportive des ASPTT - © 2012 - 2018    |    Contact